135 ans de sacerdoce !

Quelle longévité direz-vous ! Sans doute, mais il faut la partager entre trois jubilaires : Jean Develter (56
ans), Jean-Marie Telle (75 ans) et Daniel Nonque (86 ans), tous prêtres du doyenné de Mormal dont on
fêtait les anniversaires de 25 ans, 50 ans et 60 ans de sacerdoce ce 7 octobre.
Temps gris et froid, petite pluie tenace, rien qui n'incitait à sortir pourtant il fallait répondre à l'invitation
et rejoindre la salle paroissiale de Maroilles où tout le monde était attendu pour 9h30. Fête de rentrée du
doyenné, et anniversaires des trois jubilaires en ce jour automnal.
Après les retrouvailles, le café, chacun put prendre place dans une salle paroissiale rénovée dans laquelle
deux équipes de bénévoles se succédèrent vendredi et samedi pour la rendre propre et accueillante.
Trois religieuses : Cloé, Marie-Jo et Catherine, respectivement Mexicaine, Espagnole et Française mais
toutes trois "serviteurs de l' Evangile de la miséricorde de Dieu" de Valenciennes proposèrent à l'assemblée de réfléchir sur le thème "Comment annoncer l'Evangile aujourd'hui ? Comment pouvons-
nous faire quelque chose pour changer le monde? " Vastes questions auxquelles chacun fut invité à réfléchir avant qu'intervienne Gaëtan, un jeune père de famille de cinq enfants domicilié sur le secteur du
Quesnoy. Au cours de son témoignage il cita une phrase de Jean Vanier : " Le monde est à l'envers,
l'Evangile c'est le monde à l'endroit." Une constatation qui doit nous interroger.
Un peu plus tard, et une centaine de mètres plus loin, l'assemblée, bientôt renforcée par tous ceux qui
n'avaient pu venir plus tôt, se retrouva dans l'église de Maroilles pour participer à l'office dominical. Un
édifice qui avait fait le plein pour venir honorer les trois jubilaires qui s'exprimèrent l'un après l'autre au
cours de la messe.
Le benjamin, Jean Develter, prit la parole le premier : " Dans tous mes ministères, depuis 1993, à Douai
Sainte Thérèse, Somain Maubeuge, Avesnes et aujourd'hui Landrecies avec les jeunes que j'accompagne
à Lisieux, je me suis toujours adressé au Christ : " C'est pour Toi que je suis là, les mains vides mais le
coeur inondé de ta lumière et plein d'amour pour Toi."
Jean-Marie Telle lui succéda, retraçant son parcours dans l'enseignement catholique, l'aumônerie dans le
public et le privé, Maubeuge, Denain, le Douaisis, les Equipes Notre-Dame, aumônier de la prison de
Cuincy et arrivée à Maroilles en début 2018. Une phrase de l'abbé : " ...Dieu existe, Il ne veut que notre
bonheur ; alors soyons missionnaire, mais avec les autres..."
C'est enfin le doyen des trois, Daniel Noncle, qui avec sa vitalité légendaire, son sourire, son entrain
expliqua qu'il était né au sein d'une famille de la périphérie lilloise, peu portée vers la religion, dont son
père disait du Christ qu'il était le premier socialiste ! Après un parcours diversifié et pas toujours facile
auprès des jeunes en difficulté, en ZUP à Wattrelos, à l'aumônerie des hôpitaux de Lille notamment, c'est
à l'âge de la retraite qu'il choisit de venir s'installer dans le quercitain, une région moins mouvementée que
celle de la métropole lilloise et qu'il connaissait : " Mes amis, parmi vous depuis 2009, si çà dure
encore, c'est grâce à vous" dira -t-il.
Avant que la messe ne s'achève, Vincent invita les trois jubilaires à s'approcher pour la photo tandis que
les grandes orgues, confiées à Jean-Baptiste Vilbas, entonnaient " Joyeux anniversaire.." aussitôt repris
par l'assemblée. A son tour Nathalie s'avança pour remettre à chacun une enveloppe, fruit de la collecte
récoltée auprès des généreux donateurs.
C'est à la salle des fête communale que fut offert le verre de l'amitié suivi d'un repas partagé à la salle
paroissiale.
Merci aux organisateurs, à la chorale, à la municipalité et à tous ceux qui se sont impliqués dans
l'organisation de cette belle journée.
P.P. - P.C.

Article publié par Doyenné du Pays de Mormal • Publié Lundi 08 octobre 2018 • 271 visites

keyboard_arrow_up